Le propre de la salle de bains, c’est l’hygiène. Mais, pour pouvoir bien nettoyer dans les coins, le préalable est de pouvoir passer la chiffonnette sans avoir à déplacer 50 objets ( sinon on abandonne rapidement ). Or, la salle de bains est le plus souvent une pièce de « stockage » ( réserves de papier, de produits de toilette, de linge, etc). Votre première mission pour vous faire un minispa de rêve consiste à faire le tri et à contrer l’invasion du bazar.

Revenez à l’essentiel 

Une brosse à dents par personne, c’est suffisant. Vous savez qu’une fois usagées, elle peuvent être recyclées pour le nettoyage de certaines parties difficiles à atteindre ( joints de carrelage, arrière de robinet par exemple). C’est bien. Mais ce n’est pas non lus utile d’en conserver 10 exemplaires ( même si vous avez beaucoup de joints).

Qu’allez-vous faire de 24 rouleaux de papier toilette ? A moins de prévoir une gastro imminente, à moins de céder à un argument du genre  » 12 rouleau achetés = 12 rouleaux offerts », à moins de les empiler de manière très artistique (ou de jouer à celui qui fera la tour la plus haute), Il ne semble pas indispensable d’en garder autant.

Faites régulièrement le vide dans votre armoire à pharmacie : entre les traitements que vous n’avez pas finis, les pastilles pour les maux de gorges, les tubes de paracétamol dont vous faites la collection… vous ne savez plus quel effet a quelle pilule et, surtout, vous n’osez pas faire d’automédication… Donc, vous ne pouvez plus fermer votre officine. Jetez tout ce qui est périmé ( plutôt faites un sac et rapportez-le à votre pharmacien ), retirez tout ce qui est entamé et dont la durée de vie est limitée ( sirops, collyres, etc ), dégagez tous les traitements que vous ne reprendrez pas toute seule ( antibiotiques ) ou qui ne vous seront plus utiles ( on n’a la varicelle qu’une seule fois ). Ne conservez que les médicaments de première nécessité : paracétamol, collutoire, antispasmodique, désinfectant, pansements, etc

Faites du vide dans vos tiroirs : Vous êtes une make-up addict et vous achetez un rouge à lèvres toutes les semaines? votre trousse de maquillage est digne de celle d’un professionnel ? Vous vous trompez toujours sur le choix de la couleur du fond de teint, vous avez toute la gamme de nuances chez vous ???Avouez-le, vous n’utilisez pas le quart des produits que vous possédez. Au mieux, vous partez le matin avec un trait de khôl, un coup de mascara et une touche de gloss… N’iriez-vous pas beaucoup plus vite si vous n’aviez pas à fouiller dans tout ce fourbi pour retrouver votre anticernes. Rangez vos produits par catégorie, vous gagnerez du temps pour retrouver celui donc vous avez besoin.

Les échantillons ? Vous adorez ça. Mais à la longue, même s’ils sont en taille riquiqui, tous ces petites flacons , ces fioles et ces minitubes finissent par s’accumuler. Vous avez beau les mettre dans un sac en vous promettant de les utiliser bientôt, vous finissez par être envahie. Soyez réaliste : ne conserver que ceux dont vous êtes sûr de pouvoir faire usage. Pas la peine de garder ce testeur de fond de teint beaucoup trop foncé pour vous. Inutile de ranger cette dose de crème antisébum alors que vous avez la peau ultrasèche… jetez tout de suite, vos tiroirs vous diront merci.